Partagez cet article!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Photographe, faites un check-up de votre site photo

Un audit SEO: pour quoi faire? Pour analyser, contrôler, ajuster!

Autant d’éléments capitaux pour optimiser le positionnement de votre site photographe dans les moteurs de recherche.

Mais quoi faire, et comment et établir des priorités?

Il existe des solutions d’audit SEO gratuits ou payants pour faire un état des lieux plus ou moins pertinent votre site web.

Dans cet article, SEO photographe vous propose 10 points de contrôle techniques essentiels, qui ne nécessite aucun logiciel.

Une sorte de petit bilan de santé de votre site à un instant T.

Ils sont destinés à optimiser votre site de photographe, vous garantir une performance optimale et faire évoluer votre référencement naturel.

Certains éléments également primordiaux ne sont pas abordés, comme par exemple le contenu texte, le netlinking, le maillage interne, etc…

Allons-y! Au commencement …

audit seo-bilan santé site internet-rythme cardiaque

Ayez un sitemap

Il s’agit de de la carte de votre site, qui radiographie quotidiennement tous les chemins qui mènent aux différents éléments de votre site.

Ce plan indique de précieuses informations aux moteurs de recherche.

Il leur permet de visualiser et de « comprendre » plus facilement le contenu de votre site et sa structure.

Autant d’éléments capitaux pour une meilleure indexation de vos pages, photos et articles dans les moteurs de recherche.

Vous n’êtes pas certain d’en avoir un?

C’est très simple de le vérifier: tapez http://adresse-de-votre-site.fr/sitemap ou sitemap.xml.

Si vous n’en avez pas, je vous conseille d’en créer un illico.

Si vous ne savez pas comment faire, Google vous propose de nombreux outils pour créer votre sitemap.

Une fois fait, uploadez-le via la Google search console.

Optimisez vos balises

Les balises, h et titres, ce sont tout simplement celles qui vont structurer votre rédaction web

Elles forment un ensemble hiérarchique logique, qui doit être inséré dans chacune de vos pages.

C’est le même principe que les « 1) a) » d’une rédaction écrite!

En effet si elles sont utiles pour le confort du lecteur et sa compréhension, elles le sont tout autant pour les moteurs de recherche.

Idéalement, elles doivent être en rapport avec les mots clés que vous utilisez dans une thématique, et donc améliorer votre référencement naturel.

Vérifiez votre fichier robots.txt

Il s’agit d’un fichier qui se situe à la racine de votre site. Il doit autoriser les bots des moteurs de recherche à crawler votre site, et donc à l’indexer.

Vous le savez désormais: indexation=référencement naturel!

Pour le consulter, tapez http://adresse-de-votre-site.fr/robots.txt.

dans sa version basique, il doit contenir les données suivantes:

  • User-agent: *
  • Disallow:

Certaines subtilités permettront de rendre inaccessibles aux bots certains répertoires. Il suffit d’ajouter le nom de ces dossiers après la mention « disallow ».

Exemple:

  • User-agent: *
  • Disallow: /wp-admin/

Contrôlez vos balises images

Chaque photo, chaque image, doivent contenir une balise alt.

Cette balise favorise votre référencement naturel image (sur Google images par exemple).

Lisez cet article pour savoir comment bien référencer ses images et photos.

Soignez vos balises meta-description

Vos pages et vos articles doivent en contenir une, avec moins de 160 caractères.

Pensez à y insérer un mot-clé.

Elles ne sont officiellement plus un véritable outil pris en compte par Google pour votre référencement naturel.

Cependant, l’internaute les voit quand il fait une recherche.

Souvent, sa pertinence va lui donner envie de cliquer.

Donc de fait, de manière indirecte, elle contribue aussi au référencement naturel. Ce n’est pas compliqué, donc soignez-là. Et ne les dupliquez pas! Chacune doit être unique.

Lisez cet article lié aux balises h et titre si besoin.

Bânissez le contenu dupliqué

Le duplicate content, le contenu dupliqué en français (our faire simple le copié collé), est une source d’ennuis.

Il est possible de générer du contenu dupliqué sans vous en rendre compte. Pour éviter cela, il est important de déterminer un domaine favori avec ou sans www dans votre google search console.

Il est auss ipossible de générer du contenu dupliqué parce que l’on a plagié quelqu’un. Et ça, c’est mal!

S’inspirez de ses concurrents pour rédiger un article est de bonne guerre. Le plagier est une autre affaire!

Vous en conviendrez: ce n’est pas déontologique! Alors ne le faites pas!

Enfin si la déontologie n’est pas votre soucis premier, voici une dernière raison qui devrait achever de convaincre : Google n’aime pas ca! Et peut vous pénaliser d’ailleurs.

Affinez vos URL

Elles doivent être pragmatiques: courtes, claires et contenant un ou deux mots clés maximum. 

A chaque modification d’un iota d’une url, pensez à effectuer une redirection 301. Cas échéant vous perdrez le référencement de cette page et donc faire chuter votre positionnement.

Contrôlez la vitesse de chargement des pages

La technologie évolue sans cesse. Les internautes sont de plus en plus exigeants. Une page doit charger instantanément.

Aussi, la vitesse de chargement de votre site est une donnée impactant votre référencement naturel.

Souvenez-vous: Google vous recommande s’il est estime que vous êtes un bon plan, une réponse aux requêtes, et que vous respectez ses critères. La vitesse de chargement en fait partie, et doit donc être optimisée.

Google met d’ailleurs à disposition le service PageSpeed Insights.

Les conseils concernant les paramètres à améliorer ne sont pas exhaustifs. Vous aurez cependant idée de la performance de vos pages.

Vérifiez les requêtes entrantes

Dans Google analytics, la rubrique la rubrique « Acquisition>search console>requêtes » vous permet de comprendre grâce à quels mots clés les internautes sont venus sur votre site.

Analysez-les, et mettez les en relation avec votre travail d’optimisation seo.

Si ces requêtes ne correspondent pas à aux expressions travaillées, alors c’est une bonne manière de les consolider et de bosser dessus.

Si elles correspondent: bingo!

Comprenez les canaux d’acquisition

Dans cette même rubrique « Acquisition », vérifiez les chemins (les canaux) qui engendre votre trafic.

Idéalement, elles doivent être diversifiées. Considérez ces canaux comme des outils pour faire un petit point sur votre référencement naturel. 

Pour conclure sur le bilan de santé de votre site

Ces 10 points de contrôle vous permettent de vous donner un simple aperçu. Il n’est ici pas question d’un audit poussé.

Pour un analyse plus complète qui vous permettra de ré harmoniser votre site et d’optimiser votre référencement naturel, faites appel un spécialiste seo pour photographes.


Partagez cet article!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
massa risus sit vel, mattis Praesent mattis nunc amet, Nullam consectetur

Ne manquez plus aucune info!

Abonnez-vous à la newsletter en 1 clic et recevez tous nos conseils.

Félicitations, vous êtes abonné(e)